C’est bien connu, les formations professionnelles en France sont largement diversifiées. Il y en a pour tous les salariés, les demandeurs d’emploi et même pour ceux qui sont touchés par la reconversion professionnelle. Il existe également ce qu’on appelle des formations longues. Mais qu’en est-il des formations courtes ? 

Formation courte : un programme d’apprentissage spécifique

Source image : freepik

Depuis que le droit à la formation existe, de nombreux salariés et demandeurs d’emploi ont eu la chance de suivre des formations en corrélation avec l’évolution du marché de l’emploi. Alors, s’il existe des formations longues, il en existe également des plus courtes.

Comme son nom l’indique, une formation courte permet d’apprendre les bases sur peu de temps. Dans ce cas, une formation courte : 

  • Vise un enseignement allant à l’essentiel.
  • Propose différentes formations dans diverses branches d’activité.
  • Forme les bénéficiaires pour tout un tas de raison.

Une formation courte est donc un programme d’apprentissage qui dure de quelques heures à quelques mois. Avec cette formation flexible, les candidats pourront donc :

  • Exercer librement leur activité professionnelle.
  • Se spécialiser dans d’autres branches d’activité.
  • Changer de carrière.
  • Actualiser leur compétence.

Il s’agit là d’un programme d’enseignement accessible à tous : 

  • Salariés.
  • Demandeurs d’emploi.
  • Sans emploi.

Chacun a donc l’opportunité de se former à un métier qui lui convient. Outre cela, suivre une formation courte permet aussi :

  • De répondre aux exigences des professionnels.
  • D’avoir un emploi du temps plus flexible.
  • De se concentrer sur son activité professionnelle sans pour autant négliger sa formation.
  • D’acquérir des compétences nouvelles correspondant aux attentes des entreprises.
  • D’allier travail et formation en même temps.

Zoom sur les principaux objectifs d’une formation courte

Une formation courte est une formation visant à orienter professionnellement les salariés. Mais sa finalité est largement étendue :

  • Approfondir ses compétences.
  • Développer de nouvelles compétences.
  • Changer d’orientation professionnelle.
  • Décrocher une promotion.
  • Obtenir un diplôme reconnu.
  • Bien s’épanouir professionnellement.

Pour se hisser jusqu’au sommet, tous les professionnels doivent alors suivre des formations professionnelles. Et les formations courtes constituent des solutions avantageuses pour suivre plusieurs formations par exemple si on est un demandeur d’emploi ou au chômage, c’est bien de pouvoir équilibrer formation et profession

La plupart des entreprises redoutent l’absence fréquente d’un salarié en formation. D’où elles recommandent souvent les formations courtes. De plus, le salarié a l’embarras du choix en matière de formation. Et comme il s’agit d’un droit individuel, il peut alors se former pour une reconversion professionnelle. 

Formation courte : un objectif personnel

Une formation courte est destinée à ceux qui possèdent un emploi du temps serré. À dire vrai elle correspond parfaitement aux attentes des travailleurs ayant un objectif personnel bien précis. Une formation courte permet de :

  • Bénéficier des cours théoriques et pratiques.
  • Progresser dans son métier.
  • Se démarquer auprès de l’entreprise dans laquelle on travaille.
  • Devenir opérationnel.
  • Développer ses ou d’autres talents.
  • Rester toujours dans la compétition.

De nos jours, avec la crise sanitaire, il peut être difficile de garder son emploi. À chaque situation qui se présente, les salariés sont mis à l’épreuve. À chaque nouvelle technologie conçue, les besoins en nouveaux talents deviennent importants. Il est donc conseillé de bien suivre une formation courte et prendre le temps de bien choisir sa formation

À ce titre, ce ne sont pas les filières qui manquent en formation continue. Il existe plus de 10 métiers qui sont accessibles en formation courte dont :

  • Agent immobilier.
  • Gestionnaire de paie.
  • Ascensoriste.
  • Naturopathe.
  • Community Manager.
  • Prothésiste dentaire.
  • Décorateur d’intérieur.
  • Développeur web.
  • Sophrologue.
  • Business developer.

Et si on ignore quelle formation est faite pour soi, il faut alors faire un bilan de compétence. Ce qui lui permettra d’avoir plus de chance d’intégrer le monde du travail ou de faire une reconversion professionnelle sans aucune contrainte. 

Source image à la une :  Freepik